Les blessures du passé: Tome 1

pixiz-23-11-2017-14-26-22

  • Titre : Les blessures du passé
  • Auteur : Claire Dorigneux
  • Éditeur ; Art en mots
  • Date de sortie : 1 juin 2018
  • Lien d’achat : ici

Continuer à lire … « Les blessures du passé: Tome 1 »

Publicités

Interview de Amandine Ré

pixiz-14-11-2017-22-39-47

– Bonjour, comment allez vous ?
Bonjour ! Je vais bien, merci 🙂

– Pouvez vous nous parler un petit peu de vous, votre parcours ?
Je suis Amandine, maman belge de 28 ans à temps plein et auteur dès que le soleil et les enfants se couchent. Mon parcours ? Je pense qu’il est ordinaire et n’a rien d’exceptionnel, avec de belles déceptions, et de belles chutes pour mieux pouvoir se relever.

– Présentez nous un peu votre roman.
Mystérieux: Dark romance (Déchéance t. 1) par [Ré, Amandine]Mystérieux est une histoire que j’ai dans la tête depuis mes quinze ans. Au départ c’était un roman fantastique et au fur et à mesure, il est devenu plus mature, plus sombre et le côté fantastique a disparu pour être remplacé par le côté dark.

L’histoire parle de A, un chef de gang redoutable dans une ville bien trop glauque que pour être réelle. Trafiquant de drogues, d’armes et tueur à gage, il reçoit un nouveau contrat pour la mise à mort d’une jeune étudiante qui se prostitue la nuit pour éponger ses dettes.
Ce que A n’avait pas du tout prévu, c’est de tomber amoureux d’Amyliana, et de vouloir la protéger, quoiqu’il arrive.

– Qu’est ce qui vous a donné envie d’écrire ?
Plus je lisais, et plus je me disais “mais nannnn ! Je n’aurais pas fait ainsi ! Et blablabla”, donc je me suis lancée sur Wattpad, aux yeux de tous.

– Si vous pouviez écrire un roman à 4 mains, avec qui voudriez vous le faire ?
J’en referais un avec ma soeur, qui a un talent indéniable dans l’écriture.

– Quel livre ne vous quitte jamais ?
Alors ce n’est pas un livre, mais bien un carnet. Mon carnet d’écriture… Il n’y pas mes textes dedans, juste mes idées, mes fiches, mes trames, mes soucis, mes secrets…

– Votre auteur préféré ?
Collen Hoover.

– Quel est le dernier coup de cœur livresque que vous avez eu ?
November 9 de Collen Hoover.

– A l’inverse , votre dernière déception ?
Il y en a trop que pour les citer. Quand on écrit, on devient beaucoup plus critique sur les livres des autres et on se retrouve alors très vite déçu donc je préfère ne citer personne.

– L’envie de sauter le pas vous est venue comme ça ou c’est une évidence depuis toujours ?
Un peu des deux. J’ai été bercée dans les livres puisque ma mère dévore les bouquins par dizaine.

– Vos personnages sont ils inspirées de personnes réelles ?
Non, je ne m’inspire jamais de personne que je connais ou que j’ai pu connaître. Ça me bloque complètement.

– Où trouvez vous l’inspiration ?
Je n’en ai aucune idée. Je me pose devant l’écran, tape quelques mots, les relis, les retravaille, et essaie d’en faire quelque-chose qui tienne la route.

– Vous faites vous aider par un tiers pour l’écriture de certaines scènes ?
Oui ! J’écris en direct live avec une amie. Elle m’aide notamment à trouver les mots quand je bug, elle me surligne des phrases qui ne veulent absolument rien dire, elle me traque les répétitions et me corrige en même temps sur les fautes de frappe, parce qu’elle sait mon mode de fonctionnement : tant que le chapitre n’est pas top, je ne continue pas, je n’y arrive pas.

– Avez-vous des bêtas lectrices ? Si oui comment se fait le choix ? Une relation de confiance doit se créer ?
J’ai 4 bêtas lectrices. Une qui me lit pendant que j’écris, une qui me lit et corrige absolument tout le texte ; et deux autres qui lisent le manuscrit terminé et qui me donnent leur impression, avec aussi les endroits où je dois retravailler le texte. Elles sont toutes des personnes en qui j’ai une confiance aveugle, elles sont mes plus proches lectrices, mes amies. Je ne pourrais pas prendre une bêta inconnue par-contre. Je confie quand-même mon texte, mes fichiers, mes idées.

– Comment se fait le choix pour l’édition, plutôt ME ou auto publication ? Pourquoi ?
J’aurais préféré l’auto-édition pour la liberté, pour le côté “je gère comme j’en ai envie” sans attendre Pierre, Paul ou Jacques, sans grimacer devant certaines choses ou m’impatienter pour d’autres. Mais, je ne suis pas comme A, je n’ai pas l’âme d’une chef et j’aime mieux déléguer certaines choses à une maison d’éditions.

– Qu’en pense votre entourage ? Vous soutiennent ils ? Lisent ils vos livres ?
C’est mitigé. Certains sont fiers, d’autres non et me poussent vers d’autres choix de vie puisque je ne vis pas de ma plume. Mais par contre, ils me lisent presque tous.

– Comment réussissez vous à concilier votre vie de famille, votre vie professionnelle et l’écriture ? Vos journées ne peuvent pas faire que 24h .
Je ne travaille pas, ça aide 😉 Mes journées sont consacrées à ma vie de famille. Mes soirées et une partie de mes nuits, je les passe à écrire.

– En dehors des livres, quels sont vos hobbies ?
Euh… Parler ça compte ?

– Une phobie ?
La page blanche, les araignées aussi, les voleurs. J’ai tellement peur que je dors avec mon ordinateur.

– Quelle est selon vous votre plus grande qualité ?
Je suis une généreuse, une vraie. Je donne sans compter, que ce soit en amour, en amitié, dans mes plats, ou matériellement.

– Et votre plus gros défaut ?
Je suis pessimiste. Je pense toujours qu’il va arriver le pire, que rien ne va aller, alors qu’au final, tout roule. Mais c’est une façon de me protéger, de ne pas tomber de haut si ça se passe mal pour moi.

– Et enfin si vous deviez résumer cette folle aventure en 3 mots
Amour, passion, et nuits blanches.

Merci beaucoup de m’avoir répondu 🙂

#Guéna

Audrey livre II

pixiz-23-11-2017-14-26-22

  • Titre : Audrey livre II
  • Auteur : Camille Eusford
  • Editeur : Art en Mots éditions
  • Date de sortie : 20 avril 2018
  • Genre : Fantastique
  • Lien d’achat : ici

Audrey: Livre 2 par [Eusford, Audrey]

Résumé :

ll y a plusieurs créatures qui peuplent notre monde. Magiciens, loups-garous, fée et peut-être même quelques vampires. Une nouvelle chaîne alimentaire s’est mise en place, et les humains se trouvent tout en bas. Mon père étudiait ces monstres, les trouvant passionnants, enfin, excepté les vampires pour une raison qui m’est encore inconnue, il recueillait même certains d’entre eux. Faisant de notre maison le premier orphelinat pour êtres surnaturels au monde. J’ai toujours bien aimé ce concept, enfin, je l’aimais bien. Avant que l’une de ces choses ne tue mon père. Et avant que tout cela ne fasse de moi la chasseuse de prime que je suis aujourd’hui.

Mon avis :

Audrey s’est faite enlevée à nouveau, mais là on ne peut pas dire que ses kidnappeurs soient gentils ou tendres… Sa vie est clairement en danger et dès qu’ils auront eu ce qu’ils veulent elle mourra. Elle est toujours aussi combative et courageuse mais on découvre aussi un côté plus tendre et gentil. Elle se montre têtue et insolente même en position de faiblesse mais sait aussi être intelligente et se méfie des issues trop faciles. Avalon viendra t’il la sauver? Est elle prête à entendre les révélations qui l’attendent? Retrouvera t’elle sa famille?

J’ai bien aimé cette suite et j’avoue que j’étais très très très loin de me douter de la fin, j’en suis encore abasourdie! J’aime beaucoup la plume de Camille, fraîche et légère, et le monde dans lequel elle nous emmène. De nombreuses créatures se côtoient et les trahisons ne se comptent même plus tant elles sont nombreuses, on ne sait jamais à qui se fier ni qui croire. On peut dire que les rebondissements sont aussi nombreux que les personnages et on ne s’ennuie pas pendant la lecture. L’univers de l’auteur m’a conquis et j’ai passé un très bon moment.

Merci aux éditions art en Mots pour ce service presse.

#Guéna

La survivante tome 3, partie 1

pixiz-23-11-2017-14-26-22

  • Titre : La survivante tome 3 : éclipse
  • Auteur : Alice Leveneur
  • Editeur : Art en mots éditions
  • Genre : fantastique romancé
  • Date de sortie : 28 mars 2018
  • Lien d’achat : ici

Eclipse: Saga de romance fantasy (La Survivante) par [Leveneur, Alice]

Résumé :

Alexianne est confrontée à un dilemme amoureux et à la fin de l’humanité telle que nous la connaissons

La fin de l’humanité, comme nous la connaissons, est proche. Il n’y a plus de retour en arrière possible. Mais cette fin n’est en réalité que le début d’une nouvelle ère où les humains seront amenés à partager le monde avec la nouvelle génération d’Alpha qui doit voir le jour bientôt. Alexianne après des mois de chaos a retrouvé un peu de paix et se lance dans la préparation de l’arrivée des bébés, au rythme de la rivalité grandissante entre Louis et Enzo. Louis, son premier amour qui est revenu d’entre les morts et Enzo qui lui a un jour rendu le sourire.
Entre le feu et la glace, entre un passé flou et des souvenirs sans couleur, Alexianne devra faire un choix entre deux hommes prêts à tout pour elle.

Grâce à ce troisième tome, replongez dans le monde fantastique de La Survivante et dans les passions amoureuses de son héroïne

Mon avis :

Oh mon dieu!!!!!!!!!!!!!!!! Voilà ma première impression! J’adore cette saga depuis le début, la plume d’Alice a su se frayer un chemin directement jusqu’à mon coeur et je trouve chaque suite encore meilleure ( oui oui moi même je me dis que c’est impossible à chaque fois mais si!)

On retrouve Alexianne toujours aussi gentille et tournée vers les autres. On ressent cependant le combat qui fait rage en elle et à quel point faire un choix entre les deux hommes lui pèse; elle combat ses sentiments pour Louis par peur de blesser Enzo et s’enferme toute seule dans un cercle vicieux. C’est une femme courageuse et sensible mais également assez ouverte d’esprit pour croire en l’incroyable et prendre des décisions importantes même si elles sont difficiles. Elle est perdue entre celle qu’elle est devenue et la jeune femme qu’elle était avant tout ça, elle sait qu’il lui manque des souvenirs et à du mal à se tourner vers l’avenir afin de tourner la page. C’est un personnage que j’adore et que j’estime beaucoup.

Louis, mon chouchou!!! Il est clairement l’homme parfait, à la fois sensible et dur, un roc inébranlable sur lequel on peut s’appuyer, calme, compréhensif et romantique, il se consume d’amour pour Alexianne et pourtant lui laisse le temps et l’espace nécessaire afin de ne pas l’influencer. On le découvre encore sous un autre jour et je l’aime toujours plus encore! Il se dévoile et se livre parfois, on sent à quel point il se sent coupable de ce qui arrive et veut absolument arranger la situation. En tout cas mon coeur est à lui!

Enzo lui a plus de mal, il essaie de faire pression sur Alexianne afin qu’elle choisisse et ne la joue pas toujours à la loyale, mais son amour pour elle est immense. Il reste cependant cette personne charismatique et leader né, il n’a pas peur de se salir les mains et a toujours pour mission de protéger le plus grand nombre de personnes possible. On voit bien qu’il essaie de mettre sa rancoeur de côté mais que c’est difficile.

Alors qui Alexianne va t’elle choisir? Les deux hommes accepteront ils son choix? Qu’en est il des bébés qu’ils sont censés accueillir prochainement? Qu’elle sort pour l’Humanité?

Dans ce tome, on est plus centré sur le triangle amoureux, enfin amoureux… Pas pour tous mais Alexianne ne peut se résoudre à faire mal à l’un d’entre eux alors tous sont dans le flou. Les personnages sont géniaux, très différents et cela permet de s’identifier forcément à l’un d’entre eux; ce qui les lie est intense et au fil des pages on a l’impression de faire partie de la bande.

La plume de l’auteur est  intense et l’histoire tellement accrocheuse! Il est impossible d’arrêter de tourner les pages et quand arrive la fin on se dit « déjà!?! » L’émotion est au rendez vous, j’ai d’ailleurs versé quelques larmes. Pendant ma lecture mon coeur a saigné, puis a été réparé pour mieux exploser encore! On s’arrête de respirer sans s’en rendre compte, on y croit pas , on pleure, on aime et on maudit Alice 😉 Je le redis encore mais quand je lis cette saga c’est plus qu’un excellent moment de lecture, c’est une véritable aventure! Mon monde et le sien se mélangent et s’entre mêlent car à travers ses mots l’auteur me transporte!

Énorme coup de coeur!!!!

Merci aux éditions Art en Mots pour ce service presse.

#Guéna

Audrey, livre I

pixiz-23-11-2017-14-26-22

  • Titre : Audrey livre I
  • Auteur : Camille Eusford
  • Editeur : Art en Mots éditons
  • Genre : Fantastique
  • Date de sortie : 3 octobre 2017
  • Lien d’achat : ici

Audrey, Livre 1 par [Eusford, Camille]

Résumé :

Il y a plusieurs créatures qui peuplent notre monde. Magiciens, loups-garous, fée et peut-être même quelques vampires. Une nouvelle chaîne alimentaire s’est mise en place, et les humains se trouvent tout en bas. Mon père étudiait ces monstres, les trouvant passionnants, enfin excepté les vampires pour une raison qui m’est encore inconnue, il recueillait même certains d’entre eux. Faisant de notre maison le premier orphelinat pour êtres surnaturels au monde. J’ai toujours bien aimé ce concept, enfin, je l’aimais bien. Avant que l’une de ces choses ne tue mon père. Et avant que tout cela ne fasse de moi la chasseuse de prime que je suis aujourd’hui.

Mon avis :

Audrey est chasseuse de prime mais elle a des principes, elle ne tue jamais des personnes innocentes. C’est une jeune femme courageuse, honnête et directe, elle n’y va pas par quatre chemins pour dire ce qu’elle pense. Elle est aussi impulsive, intelligente et crainte par la plupart des gens car sa réputation la précède. Après la mort de son père elle a vu sa vie s’effondrer et a été obligée d’abandonner ses frères et sœurs adoptifs afin de survivre. Si elle a des nouvelles de certains, c’est son plus jeune frère qui lui manque le plus et elle n’a aucune idée de ce qu’il est devenu. Un jour alors qu’elle appréciait le paysage du haut de son repère elle s’est fait kidnappée…

Par qui? Pourquoi? Que peuvent ils bien lui vouloir? Sa vie est elle en danger?

C’est une lecture que j’ai beaucoup aimé, je l’ai d’ailleurs lu d’un trait et m’apprête à lire la suite dès ce soir. J’ai apprécié l’univers dans lequel nous plonge Camille et sa plume est sensible et touchante. Il y a de nombreux rebondissements et je dois avouer que ça m’a parfois cloué le bec, derrière les sourires de certains se cachent en réalité de véritables manipulateurs! On ne sait jamais à qui se fier ni qui nous ment et à chaque fois qu’on baisse la garde… on n’aurait pas dû! Je dois dire que c’est assez perturbant, j’ai l’impression de me faire berner moi même par les personnages tellement je suis dedans. L’histoire est vraiment très bien menée et j’avoue n’avoir aucune idée de ce que nous réserve l’auteur pour la suite!

Une superbe découverte!

Merci aux éditions Art en Mots pour ce service presse.

#Guéna