Interview de Crystal COSSEY

pixiz-14-11-2017-22-39-47

-Bonjour, comment allez vous ?
Très bien je vous remercie et vous-même ? ça va merci 🙂

-Pouvez-vous nous parler un petit peu de vous, votre parcours ?
Je suis mariée depuis plus de trente cinq ans, maman de cinq enfants, et mamou de deux petis enfants (une petite princesse de 4 ans et un petit prince de 5 mois) Que du bonheur.
Après des études universitaires (mes cinq enfants ont suivi eux aussi un parcours scolaire similaire), je me suis mariée et je suis partie vivre de nombreuses années en Allemagne (mon mari étant militaire). Nous avons beaucoup voyagé (que ce soit en France dans les grandes métropoles ou à l’étranger). J’ai toujours travaillé, au début dans le privé, puis dans la fonction publique d’état suite à la réussite de deux concours. J’étais greffier au ministère de la justice (pour ne pas le nommer… HiHiHi) ! Malheureusement, il y a six ans, suite à une opération, je suis restée invalide à 80 %. Je n’ai jamais pu reprendre mon job suite à cet « aléa thérapeutique » autrement appelé accident médical. Du coup, je me suis dit « Pourquoi ne pas reprendre l’écriture de romans (j’en avais publié deux lorsque j’étais en activité). Tout cela s’est fait naturellement, j’en suis moi-même étonnée. 

-Présentez nous un peu votre/vos livres
En 2012, j’ai publié « Mémoire d’une femme bafouée » aux Éditions Beaudelaire qui raconte la souffrance d’une femme trompée et abandonnée par son mari, alors qu’elle lui a donné ses plus belles années, mais qui saura rebondir au bon moment. « Gersande et Bathélémy » (un livre pour enfants) édité aux Éditions Mélibée. Puis quelques années plus tard, sur les conseils d’une amie, j’ai envoyé en 2017 aux Éditions Évidence Éditions, mon troisième roman « Ma femme ce montre » paru le 20 janvier 2018, qui raconte l’histoire vraie d’un de nos meilleurs amis, Colonel dans l’Armée Française, battu, humilié par sa femme. Le livre est certes un peu dur, mais il retrace fidèlement le parcours du combattant que cet ami a du mener pour rester en vie, et protéger ses enfants. Le 4ème roman s’intitule « Je sais que tu m’attends » un livre témoignage également, qui raconte un retour sur trente ans d’un grand amour défunt et ce qu’aurait pu être la vie de ces deux jeunes gens si l’un des deux n’avait pas été englouti dans une rivière, une froide nuit de février. À venir, deux autres romans sont en préparation (presque terminés) pour la fin de l’année : Le piano endormi (qui raconte l’amour impossible entre une jeune institutrice périgourdine obligée d’accueillir un officier SS sous son toit durant l’occupation de la 2ème guerre mondiale, et qui attend fébrilement le retour de son amour retenu prisonnier en Allemagne. Se mariera-t-elle avec son promis ou partira-t-elle rejoindre ce bel et talentueux officier qui dans la vie est un immense musicien qui connaitra une renommée mondiale ?). Le 4ème roman est écrit à quatre mains avec ma fille Maëliss qui raconte son long combat face à la maladie (comment se construire une vie lorsque l’on apprend à 7 ans que l’on est atteint d’une maladie auto-immune qui est un cancer ?). Sur l’année 2019, j’ai en préparation une saga qui débutera dans les années 1960 pour trouver sa finalité en 2010… mais chut… pour le moment je ne dévoilerais rien… 

-Qu’en pense votre entourage ? Vous soutiennent ils ? Lisent ils vos livres ?
Au début j’avoue que mon mari n’y croyait absolument pas !!! Mes enfants par contre, eux, étaient à fond derrière moi, ils sont super fiers à présent car (en toute humilité) mes romans commencent à être connus (peut-être pour certains plus tard reconnus). Ils les ont tous lu et mon mari, du coup est à mes côtés, puisque c’est lui qui les tape à l’écran (et oui j’adore écrire sur des cahiers, sentir ma plume glisser sur le papier glacé me procure beaucoup de joie. Toute ma famille ainsi que mes amis proches, ont lu tous mes romans et ils n’en pensent que du bien. De plus, je ne me contente pas d’écrire seulement des romans, mais également des scénarios de films et de séries télé que je co-écrit avec mon ami d’écriture Maxime GAGET, lui-même écrivain qui a publié « Ma compagne mon bourreau », dont nous avons tiré un scénario de film (nous sommes en pourparlers avec les producteurs et le réalisateur)… Pour info, mon époux publiera également un livre en 2019. 

-Comment réussissez-vous à concilier votre vie de famille, votre vie professionnelle et l’écriture ?
C’est à présent très facile pour moi d’écrire puisque je suis seule la journée à la maison avec ma chienne et mes trois chats (dont un bébé de trois mois que j’ai eu alors qu’elle n’était âgée que de cinq semaines, sa maman étant décédée à 15 mois. Elle ne me quitte pas d’une semelle que ce soit lorsque je vais me doucher m’habiller et que je m’installe à l’ordinateur)
-Où trouvez-vous l’inspiration ?
Tout en étant fonctionnaire, j’ai également accompagné en tant que coach de vie, des centaines de personnes (sur 20 ans). Leurs histoires m’ont largement inspiré. Cela peut venir également d’une situation que je vais voir en me promenant dans ma ville, et qui va fare naître une histoire à raconter. J’écoute beaucoup de musique également, qui me fait déconnecter de la réalité, m’emporte souvent très loin dans de l’imaginaire que je retranscris dans mes manuscrits.

-Comment de temps mettez vous à écrire un roman ?
C’est très variable, je peux être très prolifique et écrire un roman en trois semaines comme je peux prendre tout mon temps afin de le peaufiner, et à ce moment là, je peux le faire en six mois. J’avoue que j’écris parfois trois manuscrits en même temps, et lorsque l’inspiration me lâche pour un, je passe allègrement vers un autre ou deux autres. Par contre, je ne peux pas vous en expliquer la raison, car je ne la connais pas, ou en tout cas je ne me suis pas vraiment penché sur la question. Souvent il ‘a été dit que j’étais guidée… Pourquoi pas ?
-Quel est votre genre de lecture ?
J’adore tous les livres témoignages, terroirs (quelque soit la région en France) et criminels.

-Vous êtes plus les séries ou films ?
Je suis plus séries car j’adore lorsque le suspens monte au fur et à mesure des épisodes (même si parfois certains me paraissent fastidieux, et quelques fois cela m’énerve qu’ils soient coupés au moment crucial et qu’il faille attendre une semaine pour connaître un semblant de piste ou de finalité).

-En dehors des livres, quels sont vos hobbies ?
Hou là ! Je crois que j’en ai beaucoup… J’aime jouer de la guitare (j’aurais tellement aimé apprendre à jouer du piano), m’occuper de mes petits-enfants, tricoter, me promener sur les bords de mon cher océan atlantique, écouter de la musique et bien évidemment lire, lire, lire… (je lis un livre par jour, car j’ai la chance d’habiter juste à côté de la grande bibliothèque de ma ville).

-Une phobie ?
les araignées !!!! Ma maman avait un magasin d’alimentation et un jour, alors que j’étais âgée de douze ans, je défaisais un carton de bananes une énorme araignée m’a piqué. Elle étais venimeuse. Je suis partie dans l’ambulance des pompiers avec un anti-poison dans une cuisse et un « espèce de sérum » je ne sais pas quoi, dans l’autre. Son venin est passé dans tout mon corps, c’était vraiment impressionnant. Aujourd’hui encore, j’en reste traumatisée.
-Si vous deviez résumer cette folle aventure en 3 mots
Qu’elle ne s’arrête jamais !!!

 
– Un mot à rajouter ?
Mille merci pour votre interview, c’était très agréable… Ce n’est pas souvent que je me livre… 

Si tu étais… Tu serais…

Un animal ?
Un chat

Un objet ?
Un parchemin

Une musique ?
Celtique

Une saison ?
L’Automne pour ses couleurs flamboyantes 

Un lieu ?
Ma maison ici à Bordeaux

Une couleur ?
Le Bleu Ciel

Tu es plutôt…

Été ou hiver ?
Hiver pour les fêtes de la nativité où nous nous retrouvons tous en famille. Une pause salutaire dans la vie de fou que nous menons tous.

Chocolat ou bonbon ?
Chocolat bien sûr ! Un bonbon je pourrais m’étouffer, un chocolat fond dans la bouche !!!

Eau ou limonade ?
Eau

Café ou chocolat ?
Les deux ! Mais plus le café lorsque j’écris (je suis une cafetière ambulante !)

Viande ou poisson ?
Poisson

Pain au chocolat ou chocolatine ?
Chocolatine bien sûr !!! Je suis une vraie fille d’Aquitaine avec l’Océan Atlantique qui coule dans mes veines !!!

Merci!

Mille merci à vous c’était très agréable ! Je vous embrasse bien fort !!!

Publicités

Interview de Jordane Cassidy

pixiz-14-11-2017-22-39-47

-Bonjour, comment allez vous ?

Fatiguée, mais ça va !

-Pouvez-vous nous parler un petit peu de vous, votre parcours ?

J’ai commencé par la fanfiction il y a dix ans. Aimant les mangas, mes premières armes furent donc sur de la fanfiction avec un manga que j’adorais. J’ai vite rencontré du succès. J’y ai crée mon style. Ma première véritable histoire pur jus débuta fin 2013, il y a 5 ans et ce fut ma première saga Je te veux !. Je l’ai postée d’abord sur la plateforme Monbestseller pour voir les premiers retours sur les premiers chapitres. J’ai fini en tête du classement toutes catégories confondues. J’ai donc commencé à soumettre aux maisons d’édition, sous les conseils de mes bêtas, amies de mon époque fanfics et qui sont toujours là aujourd’hui.

En 2014, il n’y avait pas toutes les possibilités d’aujourd’hui et les grandes ME restaient assez hermétiques à la romance. J’avais mon réseau sur mon profil FB. J’ai donc fait une annonce comme quoi je cherchais une maison d’édition et j’ai eu des réponses. J’ai signé mon premier contrat en octobre 2014 pour une publication de mon 1er tome en avril 2015. Si le succès fut au rdv, très vite, au fur et à mesure que la suite sortait, j’ai commencé à ne pas être contente du professionnalisme de la ME. Après une dure bataille, j’ai récupéré mes droits fin 2017. Entre temps, j’avais boycotté ma saga et j’ai publié le 1er tome d’une nouvelle saga en autoédition : À votre service !. Cette année, j’ai réédité les premiers tomes de Je te veux ! en autoédition et j’entame donc dès décembre, sa suite inédite.

-Présentez nous un peu votre/vos livres

Je te veux !

jtv.jpg

Je te veux ! est une romance érotique toujours en cours ( 7 ou 8 tomes prévus ). Je la vois vraiment comme un feuilleton, à l’image des dramas asiatiques où l’on relate une histoire en plusieurs épisodes. Chaque tome marque une étape dans l’avancée de la relation des protagonistes. Kaya est une jeune femme en deuil, endettée, qui essaie de survivre plutôt que vivre. Lorsqu’elle croise Ethan, sa vie devient un enfer. Et chez Ethan, l’enfer est pavé de bonnes intentions : ses objectifs avant tout ! Et c’est là, que Kaya se retrouve à signer un contrat avec le pire des connards au monde.

jtv2.jpg

Cette saga est un mélange d’humour, de sentiments, de drames et de victoires. Les personnages sont « attachiants », les vacheries fusent et au milieu de tout ça, quand ça retombe, on découvre les failles, les petites choses qui rendent l’autre plus humain, plus agréable. Il y a une noirceur de leur passé qui fait face aux petites attentions de leur quotidien et on avance avec eux, on recule, on doute, on s’interroge et c’est tout un univers autour qui prend place.

Les thèmes sont multiples : le passé douloureux, l’amour véritable, le deuil, le fuis-moi je te suis, les conflits, la valeur des sentiments.

À votre service !

a vs.jpg

À votre service ! est une romance feel-good, très légère, rafraîchissante. L’idée était d’offrir une romance cocooning où l’on sourit et on s’aère l’esprit quand le moral est au plus bas. Et ça passe par le personnage de Camille. C’est une fille ingénue, parfois un peu perchée, mais qui est très solaire. Elle a un charme naturel qui fait du bien au moral. Lorsqu’elle rentre dans la vie de Valentin, le quotidien de ce dernier va vite être bouleversé. Elle met sa patte dans ses habitudes, n’hésitant pas à y mettre des critiques, mais aussi en y donnant un nouveau souffle en apportant des choses simples comme un bon repas de pâtes ou un bon film devant des m&m’s. Et il n’y a qu’un pas pour que la romance s’installe… 

avs2.jpg

Ici on aborde les thèmes du triangle amoureux, la notion de la vie de famille, de couple, les projets d’avenir face à ce qui est vraiment réalisable. On est face aux doutes sur nos vies actuelles face à nos rêves d’enfant. On est dans la quête du bonheur simple, des petits gestes qui font du bien.

Cette saga est en cours ( 2 tomes prévus )

-Qu’en pense votre entourage ? Vous soutiennent ils ? Lisent ils vos livres ?

Tout le monde est au courant !

Ma mère me lit. Mon mari me corrige.

-Comment réussissez-vous à concilier votre vie de famille, votre vie professionnelle et l’écriture ?

Difficilement ! Avec un bébé en bas âge, c’est dur de trouver du temps pour se concentrer. Par ailleurs, l’autoédition implique un travail supplémentaire sur l’édition du livre et donc, du temps en plus. Mais par-dessus tout, on espère aussi une rentabilité au temps investi. Sinon, le loisir devient trop débordant sur le reste et créer des conflits. Et c’est là que cela devient vraiment dur. Le doute reste là, à savoir s’il faut continuer ou arrêter.

-Où trouvez-vous l’inspiration ?

Partout ! Mon quotidien, les livres, les mangas, les dramas, les séries tv, les émissions tv.

-Comment de temps mettez vous à écrire un roman ?

Avant, je mettais entre 6 et 8 mois pour l’écrire, 3 mois de travail éditorial. Je suis à un livre par an en général. Mais avec l’arrivée de ma fille, cela devient plus compliqué à respecter ce planning. Je suis assez perfectionniste au niveau de mon texte. J’ai 5 bêtas et deux correcteurs dont mon mari qui me fait me tirer les cheveux avec des questions comme « continuer à » ou « continuer de » ? « Obliger à » ou « obliger de ». Bref ! Toutes ces nuances dans l’usage ou le sens qui font de la langue française un enfer quand on veut rester littéraire et non faire du français parlé ! Et là, ça prend du temps !

-Quel est votre genre de lecture ?

Je peux lire de tout, à partir du moment où le sujet m’interroge. Mais je lis principalement des histoires avec une romance dedans. Mais mon genre de prédilection reste le manga. J’ai plus de 1000 mangas chez moi ! Mon style d’écriture en découle. 

-Vous êtes plus les séries ou films ?

Séries. On explore des univers, on entre en profondeur dans une histoire et j’aime ça. 

-En dehors des livres, quels sont vos hobbies ?

Je fais de l’infographie ( je crée des covers pour des auteurs indépendants comme moi ), du coloriage. Toujours dans le créatif.

-Une phobie ?

Le vide !

-Si vous deviez résumer cette folle aventure en 3 mots

Compliquée, fluctuante, prenante.

– Un mot à rajouter ?

N’oubliez pas de nous remonter vos impressions ! ça nous motive à écrire !

Si tu étais… Tu serais…

Un animal ?

Un chat ! ça dort, ça bouffe, ça chie, et ça redort ! vie pépère !

Un objet ?

un ordinateur avec internet ! Je ne me ferais jamais chier !

Une musique ?

Always, Bon jovi

Une saison ?

printemps, les fleurs, mon anniv

Un lieu ?

Mon pieu ! le bonheur ultime !

Une couleur ?

bleu

Tu es plutôt…

Été ou hiver ?

Ni l’un ni l’autre. L’été je ne suis pas bien s’il fait trop chaud, l’hiver je suis frileuse et j’ai la peau très sèche.

Chocolat ou bonbon ?

Bonbec à donf !

J’accepte en carburant à l’écriture les michokos, les surfizz, les régalad, les schtroumpfs, les crocodiles, les skittles, les m&m’s, les gélatineux, les tagadas, les cocas, les dragibus etc.

Eau ou limonade ?

Eau avec sirop !

D’ailleurs, honte de taxer les sodas ! Aucune estime pour mes besoins en sucre !

Café ou chocolat ?

Beurk, le café ! Chocolat !

Viande ou poisson ?

Poisson, plus léger.

Pain au chocolat ou chocolatine ?

Pain au chocolat ! Rendons à César ce qui est à César !

Merci !

Merci à vous !

Interview de Nelly Weaver

pixiz-14-11-2017-22-39-47

-Bonjour, comment allez vous ?
Bien !

-Pouvez-vous nous parler un petit peu de vous, votre parcours ?
Nelly Weaver, 34 ans exilée au fin fond de la Picardie. Je suis autoéditée depuis le 28 janvier 2017 et j’ai aujourd’hui écris 7 romans et participé à un collectif de Noël. 6 de mes romans sont sortis (la saga Toi. Moi. Et les étoiles) et le dernier, emmène-moi à l’océan est prévu pour le 14 février 2019. Je suis également maman d’un petit crapaud de 5 ans qui aime m’en faire voir de toutes les couleurs !

-Présentez-nous un peu votre/vos livres
Toi. Moi. Et les étoiles est une saga en 6 tomes. Elle retrace le parcours difficile d’une reconstruction après un traumatisme.
Emmène-moi à l’océan qui paraitra en février 2019, est une romance plus légère.

-Qu’en pense votre entourage ? Vous soutiennent ils ? Lisent ils vos livres ?
Oui, et il faut ! Sans soutien, je ne suis pas sûre d’avoir encore la force pour l’autoédition !

-Comment réussissez-vous à concilier votre vie de famille, votre vie professionnelle et l’écriture ?
On essaie mdr, il n’y a pas de solutions miracles.

-Où trouvez-vous l’inspiration ?
Je ne la cherche pas, c’est elle qui me trouve 😉

-Comment de temps mettez vous à écrire un roman ?
C’est complètement aléatoire selon le roman en question. Il faut parfois faire beaucoup de recherche en amont, parfois moins, donc difficile de répondre.

-Quel est votre genre de lecture ?
La romance bien sûr, mais j’aime aussi les thrillers et romans à suspense.

-Vous êtes plus les séries ou films ?
Séries.

-En dehors des livres, quels sont vos hobbies ?
Cinéma, sorites, les moment simples en famille.

-Une phobie ?
Les araignées !

-Si vous deviez résumer cette folle aventure en 3 mots
Magique, sublime et inespérée !

– Un mot à rajouter ?
Merci à tous ceux qui m’ont fait confiance et qui ont de ce rêve, une réalité !

Si tu étais… Tu serais…

Un animal ? Un chat.

Un objet ? Mon pc lol.

Une musique ? with or without you de u2

Une saison ?l’été, j’ai horreur d’avoir froid !

Un lieu ? partout au calme.

Une couleur ? le rouge 

Tu es plutôt…

Été ou hiver ? été

Chocolat ou bonbon ? chocolat

Eau ou limonade ?eau

Café ou chocolat ? café ! je suis accroc !

Viande ou poisson ? viande, carnivore à 100%

Pain au chocolat ou chocolatine ?mdr pain au chocolat.

Merci !
Merci à toi !

Interview de Laurie Delphis

pixiz-14-11-2017-22-39-47

-Bonjour, comment allez vous ?
Très bien, merci ! En plus je viens tout juste de finir les corrections de mon prochain roman, donc c’est top.

-Pouvez-vous nous parler un petit peu de vous, votre parcours ?
J’écris vraiment depuis 3 ou 4 ans, mais j’ai partagé mon premier texte sur un concours Fyctia il y a un an à peine. Et comme j’ai eu la chance de gagner, Par A + B a été édité en numérique aux éditions La Condamine. Depuis, je me suis lancée en autoédition, notamment pour avoir des versions papier.

-Présentez nous un peu votre/vos livres
Ce qu’il faut savoir, c’est que mon écriture a une petite particularité : c’est écrit à la première personne, mais avec emploi du « Tu »…

Par A +B est une romance sur fond de musique. Ben et Angie se sont connus très jeunes et ont vécu histoire d’amour passionnée, jusqu’à ce qu’Angie s’en aille sans raison apparente. Mais un beau jour, leurs chemins se croisent à nouveau.

Plusieurs lectrices de Par A + B avaient adoré Marco, le meilleur ami de Ben dans Par A + B, et souhaitaient un spin off. C’est chose faite ! Ne nous ÷ pas sort début décembre. Il s’agit de la rencontre de Marco et Céline, et de l’impact de leurs différences culturelles sur leur histoire. Ca se passe avant Par A + B, mais les deux histoires peuvent être lue séparément.

J’espère sortir Tout pour être heureux, en début d’année. Il s’agit une histoire d’amitié et de deuil dans le milieu de la recherche.

-Qu’en pense votre entourage ? Vous soutiennent ils ? Lisent ils vos livres ?
J’ai mis longtemps avant de faire mon « coming-out » littéraire ! J’ai mis au courant mes proches lors du concours Fyctia, lorsque mon histoire été « coup de pouce Fyctia ». Certains ont été étonnés (décus ?) que j’écrive de la romance, mais ils ont quand même fini par m’encourager et lire mes romans. 

-Comment réussissez-vous à concilier votre vie de famille, votre vie professionnelle et l’écriture ?
Je prends sur mes heures de sommeil ! J’écris quand les enfants dorment, ou au dictaphone sur Word dans les bouchons. Quand j’ai une idée de roman, j’y pense sans arrêt (ca me réveille même parfois…), ce qui fait que j’écris vite.

-Où trouvez-vous l’inspiration ?
Dans la vie de tous les jours. J’aime bien les personnages « Monsieur et madame Tout Le Monde », qui pourrait être dans notre entourage.

-Comment de temps mettez vous à écrire un roman ?
J’écris assez vite en général, quand j’ai une idée précice : environ 3-4 mois pour le premier jet, puis 1-2 mois pour la réécriture. Par contre, je ne suis absolument pas organisée. Je ne fais pas de plan et je peux même écrire les chapitres dans le désordre, voire plusieurs histoires en même temps. 

-Quel est votre genre de lecture ?
Absolument tout sauf ce qui fait trop flipper : romance (mais la dark avec modération), thriller (pas gore ou trop stressant), contemporain, socio, philo. J’aime tout.

-Vous êtes plus les séries ou films ?
Séries peut-être, mais je regarde peu la télé. 
Par contre si j’accroche une série, je regarde toutes les saisons d’un trait. Pour les films, je regarde seulement ceux qui m’intéressent vraiment.

-En dehors des livres, quels sont vos hobbies ?
J’écoute de la musique à longueur de journée, et j’aime beaucoup la Méditerranée (y promener et plonger).

-Une phobie ?
Je n’ai jamais aimé les clowns…

-Si vous deviez résumer cette folle aventure en 3 mots
Merci les lectrices !

– Un mot à rajouter ?
J’espère que mes histoires vous plairont …

Si tu étais… Tu serais…

Un animal ? Une baleine bleue ou une orque

Un objet ?  Un disque mythique

Une musique ?  Trop dur de choisir… J’adore la musique (absolument tous les styles), j’en écoute au moins 15h par jour.

Une saison ? L’été

Un lieu ?  N’importe quel endroit perdu au bord de la Méditerranée.

Une couleur ?  Le bleu

Tu es plutôt…

Été ou hiver ? Eté, je déteste avoir froid.

Chocolat ou bonbon ?  Chocolat (au lait) !!!!

Eau ou limonade ? Eau

Café ou chocolat ?  Ni l’un ni l’autre : thé… (par litre !)

Viande ou poisson ? Poisson (avec beaucoup de citron)

Pain au chocolat ou chocolatine ? Team Pain au chocolat !

Merci !

Interview de Charlotte M S

pixiz-14-11-2017-22-39-47

-Bonjour, comment allez-vous ? Je vais bien merci 😊 Stressée… car c’est ma première interview lol

-Pouvez-vous nous parler un petit peu de vous, votre parcours ? Je suis agent administratif dans la fonction publique. J’ai vécu en région parisienne pendant 12 ans et je suis revenue dans ma région natale (le nord) en juin 2018. J’ai donc changé de région, de travail et sauté le pas d’écrire mon premier livre.

-Présentez-nous un peu votre/vos livres. Mon livre est une (petite) dark romance. J’ai déjà plein de projets dans ma petite tête pour d’autres livres qui ne seront pas forcément dans le même style. J’aime la romance et différents styles alors j’aimerai écrire dans ces différents thèmes.

-Qu’en pense votre entourage ? Vous soutiennent-ils ? Lisent-ils vos livres ? Mes parents, ma sœur, ma meilleure amie me soutiennent depuis le début. J’ai osé en parler à mes collègues et j’ai été agréablement surprise par leur réaction. Puis j’ai rencontré mes bêtas sur des réseaux sociaux… qui sont devenues des amies. Mes parents ne me liront pas (à ma demande) mais je sais qu’ils sont fiers de moi.

-Comment réussissez-vous à concilier votre vie de famille, votre vie professionnelle et l’écriture ? Je suis célibataire donc pour le côté « vie de famille » c’est vite vu 😉. Quand je suis au travail, je profite de ma pause déjeuner pour écrire ou noter les idées qui me passent par la tête ou discuter avec des gens sur les réseaux sociaux afin de me documenter sur les sujets que j’aimerai traiter dans un prochain livre….  

-Où trouvez-vous l’inspiration ? Je m’inspire de ma vie personnelle en partie, ou grâce à un groupe qui nous propose un jeu le mercredi soir qui nous oblige à faire fonctionner notre imagination sur un thème avec trois mots imposés… et sincèrement, je raffole de ce jeu !! 

-Comment de temps mettez-vous à écrire un roman ? Ce premier roman m’a pris beaucoup de temps. Plus de six mois. Je l’ai recommencé plusieurs fois. Entre deux j’ai eu mon déménagement et quand on vit seule, les cartons ne se font pas tous seuls 😉. Il devrait voir le jour en 2019. 

-Quel est votre genre de lecture ? J’aime la romance, la new romance, la dark romance, le new adult… Dès qu’il y a de l’amour je suis là… ou presque 😉

-Vous êtes plus les séries ou films ? Alors là… Je ne suis pas très télé en fait… J’aime faire marcher mon imagination avec la lecture… Après, il y a une série qui est passée en septembre pour laquelle j’ai eu un vrai coup de cœur et j’ai flashé sur l’acteur (qui est pour moi et uniquement… je tiens à le dire… Il fera même l’objet d’un personnage d’un prochain livre… surprise surprise)

-En dehors des livres, quels sont vos hobbies ? J’aime marcher, faire les magasins (acheter des chaussures, des mugs, des verres…), refaire le monde avec les personnes qui me sont chères… J’aime rencontrer, découvrir de nouvelles personnes aussi…

-Une phobie ? S’il n’y en avait qu’une seule… 😉

-Si vous deviez résumer cette folle aventure en 3 mots ? Folie, peur, bonheur

– Un mot à rajouter ? Merci à toutes les personnes qui ont crues, qui croient en moi et mon projet et à toi pour cet entretien 😊

Si tu étais… Tu serais…

Un animal ? Un hamster 

Un objet ? Un smartphone

Une musique ? Y’en a trop…

Une saison ? le printemps

Un lieu ? l’Olympia  

Une couleur ? le violet

Tu es plutôt…

Été ou hiver ? Printemps 😉 mais sinon été mais sans canicule ahah 

Chocolat ou bonbon ? Chocolaaaaaat (le chocolat c’est la vie !!!!) 

Eau ou limonade ? Eau… mais pas n’importe laquelle mdr

Café ou chocolat ? impossible de choisir… 

Viande ou poisson ? Viande (rouge de préférence)

Pain au chocolat ou chocolatine ? PAIN AU CHOCOLAAAAAT !! Le vrai, l’unique le seul 😊

Merci beaucoup !

Interview de Noely N

pixiz-14-11-2017-22-39-47

-Bonjour, comment allez vous?
Bonjour, je vais bien et vous ? Je vais bien merci

-Pouvez-vous nous parler un petit peu de vous, votre parcours ?
Je m’appelle Noély, j’ai la trentaine et je vis dans le sud de la France. J’ai commencé l’écriture quand j’ai été alitée pendant ma première grossesse et maintenant je ne passe pas deux jours sans coucher des mots sur le papier. J’ai cinq livres publiés. Trois en maisons d’éditions (Lips&roll) et deux en auto-publication sur Amazon.

-Présentez nous un peu votre/vos livres
Le premier publié a été Noël&mojito, c’est une romance de noël fraîche et légère sous forme de gourmandise (roman court). Sacrifice est ma première dark romance, ce livre met en scène un tueur à gages faisant parti de la mafia italienne face à une professeure de philosophie. Ma belle camée est une dark romance sur l’addiction à la cocaïne. Ce livre est complexe parce qu’il traite de sujets assez tabous et il y a quelques scènes psychologiquement dures. Bunny bitch est un livre en co-écriture avec Emily Jurius, c’est un genre un peu particulier car il a deux catégorie : la dark romance et la luxure. Il met en scène Valentina, une jeune prostituée qui se retrouve sur les lieux d’un crime et d’un flic, Jamie en charge de l’affaire. Le petit dernier qui vient de sortir est une romance légère et drôle, No friend Zone, c’est un voyage en Tanzanie qui va mal se dérouler pour Maggie partie rejoindre son meilleur ami là-bas. 
-Qu’en pense votre entourage ? Vous soutiennent ils ? Lisent ils vos livres ?
Je ne voulais pas que mon entourage soit au courant. J’ai beaucoup de soutien, après je ne suis pas à l’aise quand ils se mettent à lire, c’est un peu compliqué quand un oncle qui a plus de soixante dix ans te dis qu’il a lu Sacrifice et te parle de moments un peu… hot ! 

-Comment réussissez-vous à concilier votre vie de famille, votre vie professionnelle et l’écriture ?
C’est très difficile, j’ai besoin de journées de 72 h… 

-Où trouvez-vous l’inspiration ?
Partout, films, séries, évènements de la vie quotidienne, musique, conversation entre amis…

-Comment combien de temps mettez vous à écrire un roman ?
Ca dépend de mon activité professionnelle et de l’inspiration… 
-Quel est votre genre de lecture ? 
Romance, dark romance, thriller.

-Vous êtes plus les séries ou films ?
Je dirais plutôt séries, ce qui ne m’empêche pas de regarder des films de temps en temps.

-En dehors des livres, quels sont vos hobbies ?
Passer du temps avec ma famille, La couture, le tricot, faire des activités manuelles… 
-Une phobie ?
Les araignées… rien que de l’écrire…
-Si vous deviez résumer cette folle aventure en 3 mots
Passionnante, enrichissante et folle.
– Un mot à rajouter ?
Merci beaucoup pour votre travail tout au long de l’année et à votre investissement auprès des Maisons d’éditions et des auteurs. (oui, je sais, ça fait plus que un mot 😉 )

Si tu étais… Tu serais…

Un animal ?
Un requin
Un objet ?
Une plume 
Une musique ?
Bad girl d’avril lavigne et Marylin Manson
Une saison ?
l’été !
Un lieu ?
La plage
Une couleur ?
Bleu

Tu es plutôt…

Été ou hiver ?
Eté 
Chocolat ou bonbon ?
Bonbon quelle idée !
Eau ou limonade ?
Coca 😉 
Café ou chocolat ?
Aucun des deux
Viande ou poisson ?
Poisson
Pain au chocolat ou chocolatine ?
Pain au chocolat

Merci  !
Merci à vous ❤

Interview de Laurie Pyren

pixiz-14-11-2017-22-39-47

Bonjour, comment allez vous ?
Crevée mais pleine d’énergie (oui, c’est bizarre). C’est mon sprint final avant Noël !

-Pouvez-vous nous parler un petit peu de vous, votre parcours ?
Je suis originaire du sud-ouest de la France, d’un coin où on balance des trucs du genre « mais non, le canard c’est pas gras ! ». J’ai quitté ma belle région il y a 9 ans pour vivre au Québec. Côté écriture, j’ai publié 2 livres chez Nisha dont le dernier, « Nos Différences » sorti le 15 novembre (saison 1). Un 3e livre est prévu pour 2019.

-Présentez nous un peu votre/vos livres
Tous mes livres sont des romances épicées d’un soupçon d’érotisme. Je dirais que ça se rapproche de la chick-lit.
The Hunter est sorti en 2017. L’histoire d’une expatriée française un peu dingue qui rencontre un homme qui ne l’est pas assez. Clash assuré !
Nos Différences. En réalité le tout 1er livre que j’ai écrit, même s’il est sorti après The Hunter. C’est un roman à 2 voix.

-Qu’en pense votre entourage ? Vous soutiennent ils ? Lisent ils vos livres ?
J’ai gardé le secret longtemps mais lorsque Nisha a décidé de me publier, j’ai fait mon coming out. Mon entourage me soutient et me lit. Mais il a fallu leur interdire de faire des commentaires parce qu’ils relevaient tous les points communs entre mes héroïnes et moi et ça m’agaçait.

-Comment réussissez-vous à concilier votre vie de famille, votre vie professionnelle et l’écriture ?
Euh et bien en fait, depuis quelques temps, je ne maîtrise plus rien ! Au boulot, c’est la folie en ce moment donc je suis sur pause côté écriture. Mais sinon, dans les périodes où j’écris, je me ménage 1 heure par jour pour travailler. Un peu plus le week-end. 

-Où trouvez-vous l’inspiration ?
Absolument partout ! Les idées surgissent tout le temps, y compris sous la douche, quand je ne peux rien noter. Elles viennent de la télé, de bouts de conversations captées à droite et à gauche, de discussions avec mes collègues et amis, de mes voyages, etc…

-Comment de temps mettez vous à écrire un roman ?
Question difficile… Entre 1 mois et 4 mois.
La phase de planification est la plus longue parce que je déteste la faire donc je procrastine. Mais une fois dans la phase d’écriture, cela va bien plus vite !

-Quel est votre genre de lecture ?
Urban Fantasy, Bit-lit, Chick-lit, romance en générale. Parfois des policiers.

-Vous êtes plus les séries ou films ?
Séries ! Pour le format court qui demande moins de concentration. Et aussi parce que je me demande souvent « si j’avais dû écrire la suite de cet épisode, qu’est-ce que j’aurais imaginé ? ».

-En dehors des livres, quels sont vos hobbies ?
Mon travail au milieu de geeks ! Il y a souvent des conversations hilarantes n’ayant ni queue ni tête. Et sinon, je lis beaucoup. Et je fais du crochet pour me vider la tête (et non, je n’ai pas 80 ans, lol).

-Une phobie ?
Les serpents. Vraiment. Une. Très. Grosse. Phobie.

-Si vous deviez résumer cette folle aventure en 3 mots
Incroyable. Inattendue. Enivrante.

– Un mot à rajouter ?
Merci à « Notre Passion au Fil des Pages » pour cette interview. Et aussi à toutes mes lectrices qui font de tout ça une belle aventure !

Si tu étais… Tu serais…

Un animal ?  Un lion ou un chat

Un objet ?  Un livre, bien sûr !

Une musique ?  Thunder de Imagine Dragons. Ou le Boléro de Ravel.

Une saison ? Le printemps !

Un lieu ?  la Chocolaterie de Charlie et le Chocolaterie

Une couleur ?  Rouge

Tu es plutôt…

Été ou hiver ?  Été ! Au Québec, avec la neige, c’est comme vivre en noir et blanc pendant plusieurs mois. Et tu peux même congeler ta nourriture en la mettant dehors ! Donc été 😊

Chocolat ou bonbon ?  Les 2

Eau ou limonade ?Eau

Café ou chocolat ? Café. Ma Nespresso, my best friend.

Viande ou poisson ? Poisson.

Pain au chocolat ou chocolatine ? Pain au chocolat ? C’est quoi ça ? ça existe ? lol

Merci beaucoup 🙂